Contrôle par ACFM

Pour un contrôle rapide des défauts débouchant, sans suppression des revêtements


L’ACFM, dans quel but ?

 

Substituer la magnétoscopie et le ressuage, sans préparation spécifique de la surface (peintures, traitements de surface, etc.)

Réaliser des contrôles en atmosphère confinée, sans compromettre la santé des opérateurs par des effluents

Détecter rapidement des fissures de fatigue sur des structures mécanosoudées (grue, engin de levage, charpente métallique…)

Contrôler les soudures des réservoirs de stockage d’hydrocarbures

Suivre l’évolution des fissures de fatigue par un enregistrement périodique des données.

cnd-acfm-sphere-de-stockage_photo vignette.JPG
Contrôle d'une sphère de stockage

La technique

 

Une sonde produit un courant électrique alternatif uniforme dans la peau du matériau à examiner, qui induit un champ magnétique en surface

Le champ magnétique produit est perturbé au voisinage d’un défaut débouchant ou sous-jacent

La mesure du signal électrique résultant du champ magnétique renseigne sur la longueur et la position de la fissure de fatigue

Un logiciel dédié permet l’acquisition des signaux et leur traitement.

 

Nos références

 

Nous avons réalisé des contrôles par ACFM pour Arcelor, DCN, Exxon, EDF, Fouré Lagadec, Grande Paroisse, Parc Astérix, Port autonome de Dunkerque, Total…